Environnement et santé

Plan Climat Air Énergie territorial (PCAET)

Le Plan Climat Air Energie territorial : diminuer la pollution de l’air, réduire l’empreinte carbone du territoire, développer les énergies renouvelables atténuer les effets du changement climatique, améliorer la santé des habitants. Explications. 

Qu’est-ce que le Plan Climat Air Energie territorial ?

C’est un document cadre stratégique et opérationnel qui vise à réduire l’empreinte carbone du Territoire, diminuer les consommations énergétiques, promouvoir les énergies renouvelables, améliorer la qualité de l’air et augmenter la résilience du territoire aux effets du changement climatique.

Il se compose des éléments suivants :

  • Un diagnostic faisant état de la situation actuelle du territoire en matière de pollution atmosphérique, de consommations énergétiques, d’émissions de gaz à effet de serre, de développement des énergies renouvelables, et de sa vulnérabilité aux effets du changement climatique
  • Une stratégie territoriale et un plan d’action sur 6 ans fixant les grands objectifs et des mesures concrètes, efficaces, ambitieuses et prioritaires.
  • Une évaluation environnementale stratégique permettant de limiter les incidences négatives de la mise en œuvre du PCAEt sur l’environnement.

L’humain et la santé au cœur du PCAET

Grand Paris Grand Est souhaite se donner l’ambition de placer l’humain au cœur de la démarche d’élaboration de sa stratégie de transition écologique et énergétique en inscrivant son Plan Climat au cœur des questions d’interactions entre santé et environnement. Cette démarche innovante aura pour ambition d’étudier les liens entre les données existantes sur l’évolution de l’environnement et de la santé publique, et d’élaborer des actions efficaces en faveur de ces deux politiques publiques essentielles pour l’avenir du territoire et de ses habitants.

La qualité de l’air extérieur et intérieur, la présence de nature, le niveau de pollution des sites et des sols, les îlots de chaleur urbain, le niveau d’accès et le dimensionnement des transports en commun, l’accès aux pratiques sportives et aux mobilités actives, la qualité de l’habitat et le confort thermique, la qualité des eaux potables ou de baignade sont autant de sujets qui seront évoqués au cours de l’élaboration du PCAET.

Une démarche participative

L’ensemble des compétences de Grand Paris Grand Est seront mobilisées pour contribuer à cette transition écologique et énergétique : habitat, transports, rénovation urbaine, urbanisme, aménagement de l’espace, politique de la ville, eau et assainissement, ou encore gestion des déchets.

C’est également avec l’ensemble des communes du territoire et des acteurs locaux que Grand Paris Grand Est souhaite construire les actions qui demain pourront apporter une réponse aux défis du changement climatique et à la transition énergétique sur le Territoire. 
 

Entretien de M. Ludovic Toro avec M. Bruno Housset