Métro ligne 11

Le prolongement de la ligne 11 : une exigence !

La ligne 11 du métro arrive sur le territoire de Grand Paris Grand Est !
Des travaux sont en cours pour la prolonger de la mairie des Lilas à Rosny-Bois-Perrier.
Objectif : terminer le prolongement promis jusqu'à Noisy-Champs ! 

Première partie du prolongement : Les Lilas ⇔ Rosny-sous-Bois-Perrier

Mise en service en 2022

Le prolongement de la ligne 11 de Mairie des Lilas à Rosny-Bois-Perrier fait partie des nombreux projets engagés pour moderniser et développer le réseau de transports franciliens. Conçu en étroite collaboration avec les villes desservies, il est plus qu’un projet de transport, il devient un projet d'aménagement du territoire.

Accompagner le développement urbain de l’Est francilien

Les communes des Lilas, Bagnolet, Montreuil, Romainville, Noisy-le-Sec et Rosny-sous-Bois ont en commun leur fort potentiel de mutation urbaine, mais elles ne sont actuellement reliées que par le réseau bus.

Pour la 1 ère fois en Île-de-France, les acteurs d’un territoire se sont regroupés en association pour associer au prolongement d’une ligne de transport, une réflexion d’ensemble sur l’aménagement du territoire concerné.

L’Association pour la Promotion du Prolongement de la Ligne 11 (APPL11), créée en 2003, a constitué un véritable levier pour l’obtention des financements du projet. Au travers du Contrat Aménagement-transport, signé le 20 janvier 2015, 152 actions sont aujourd’hui validées de manière partenariale, que les signataires s’engagent à respecter et à mettre en œuvre pour aboutir au terme des travaux de prolongement (et même au-delà), à la naissance d’un territoire durable et attractif.

Contribuer au maillage du réseau de transports publics

Le prolongement de la ligne 11 s’inscrit dans un contexte de mobilisation sans précédent de l’ensemble des acteurs institutionnels pour les transports en commun en Île-de-France.

Porté par le projet du Nouveau Grand Paris, il s’intègre de manière cohérente aux besoins de modernisation et d’extension du réseau existant (Plan de mobilisation pour les transports) ainsi qu’à la création des nouvelles lignes de métro automatique du Grand Paris Express.
La ligne 11 prolongée à Rosny-Bois-Perrier assurera des correspondances avec le T1 prolongé à Val de Fontenay, le RER E et la ligne 15 Est à Rosny-Bois-Perrier.

La Dhuys ⇔ Châtelet

21 minutes (contre 50 actuellement)

Place Carnot ⇔ République

13 minutes (contre 28 actuellement)

Montreuil-Hôpital ⇔ Mairie des Lilas

5 minutes (contre 20 actuellement)

La Dhuys ⇔ Mairie des Lilas

6 minutes (contre 30 actuellement)

Favoriser une mobilité durable

La réduction des émissions de gaz à effet de serre et de la consommation d’énergie est l’ambition du futur réseau ferré francilien.

Le prolongement de la ligne 11 intègre ces objectifs tant dans sa conception que dans sa mise en œuvre. Les stations favoriseront l’optimisation énergétique avec l’éclairage par LED et le chauffage géothermique. Le nouveau matériel roulant permettra une récupération d’énergie au freinage. À la mise en service du métro prolongé, le report des automobilistes sur le métro laisse prévoir une baisse des émissions de CO2 d’environ 3200 tonnes par an.

Second prolongement jusqu'à Noisy-Champs

Grand Paris Grand Est exige le prolongement de la ligne 11 de Rosny-Bois-Perrier à Noisy-Champs, en passant par Villemomble et Neuilly-sur-Marne. Il s’agit d’un élément essentiel du maillage de transports en commun de l’Est Parisien.

Ce tronçon supplémentaire était un engagement de l’État. Mais les études ont trop tardé et le projet se trouve aujourd’hui au point mort. Aussi, les maires de Grand Paris Grand Est et de nombreux autres partenaires ont manifesté le 17 mai 2018 afin que le dossier soit enfin accéléré et que les financements nécessaires à sa réalisation soient mobilisés.

Cette ligne déchargera le RER A à l’Est Paris. Elle reliera, à terme, les lignes 15 Est et 16, en passant par Villemomble, Neuilly Plaisance et Neuilly-sur-Marne pour rejoindre plus à l’Est le pôle universitaire et de recherche de Noisy-Champs et les zones d’habitation de Noisy-le-Grand.
Elle constitue un élément indispensable du rééquilibrage urbain de l’Est parisien.

En savoir plus sur le projet

Signez la pétition en ligne