Nouveaux espaces

Grands projets d’aménagement

Grand Paris Grand Est ne manque pas de projets d’envergure en matière d’aménagement de l’espace. Certaines communes s’apprêtent à vivre des transformations profondes. À Noisy-le-Grand, Neuilly-sur-Marne, Rosny-sous-Bois et Clichy-sous-Bois/Montfermeil, focus sur ces constructions qui vont changer nos villes, changer nos vies et développer l’activité.

D’ici cinq ans, le paysage d’une partie du territoire aura été transformé. Les projets d’aménagement sont nombreux, on compte pas moins d’une quinzaine de zones d’aménagement dans nos communes, auxquelles s’ajoutent les projets “Inventons la métropole du Grand Paris” au nombre de huit. Certaines villes, avec Grand Paris Grand Est, font le choix de se transformer, de grandir, de se densifier.

PSB_RU_le_moniteur.jpg

Le projet initié en 2009 par la ville des Pavillons-sous-Bois prévoit la programmation suivante :

  • Construction de logement répartis en :
    Environ 250 logements mixtes dans le secteur dit Canal
    Environ 80 logements dans trois îlots : Pierre et Marie Curie, avenue Aristide Briand, et Emancipation,
  • La réalisation des voiries et espaces publics dans l’îlot Canal, notamment des venelles piétonnes paysagées entre la voirie principale et le canal ;
  • La construction d’un groupe scolaire de 16 classes dans le secteur Canal ;
  • La réhabilitation d’un bâtiment dit « La Villette » dans le secteur Canal pour y aménager une crèche de 45 berceaux, des locaux associatifs et un équipement sportif de surface ;
  • L’aménagement de trois îlots dans le secteur Canal, Poudrette et Sainte Anne (terrains des logements démolis dans le cadre de la rénovation urbaine) et Eréa, pour accueillir des activités économiques

Le groupe scolaire a été livré à la Ville en 2013. Les travaux sont en cours pour la réhabilitation du bâtiment de la Villette qui doit accueillir la crèche et les locaux associatifs.
254 logements ont été construits dans le secteur Canal, répartis en 154 en accession libre à la propriété, 35 en accession sociale et 65 en locatif social.

Les îlots Aristide Briand, Pierre et Marie Curie ont été cédés en 2012 au bailleur France Habitation pour la reconstitution de l’offre de logements sociaux.

Une partie des voiries et espaces publics du secteur Canal a été livrée, notamment une voie de retournement permettant l’accès au collège livré en 2014, situé le long du canal sur un terrain contigu à l’opération, et les venelles piétonnes paysagées.

L’îlot Emancipation a été cédé en 2018 à un promoteur pour la construction de logements en accession à la propriété.

Le lot G du secteur Canal est en cours de cession gratuite à la Foncière logement, conformément aux règles de l’ANRU, pour un programme de 30 logements.

Le dernier lot de logements du secteur Canal, lot A, initialement destiné à la construction de 15 maisons individuelles, devrait finalement être cédé à une entreprise voisine, qui prévoit d’y construire ses bureaux.

Les discussions sont en cours pour concrétiser des cessions foncières à des entreprises pour les îlots Eréa et Sainte Anne, ainsi que pour l’îlot Poudrette dont certains logements ne seront démolis qu’après relogement des derniers occupants.

Aménageur : Séquano Aménagement
 

L’opération vise à redynamiser et réaménager le centre-ville de Montfermeil au travers, notamment, d’une requalification des espaces publics, de la réalisation de nouveaux équipements et d’une urbanisation des friches industrielles et des terrains nus ou faiblement bâtis du secteur.

Les objectifs sont les suivants :

  • Redynamiser le centre-ville historique de Montfermeil par l’apport d’une place publique centrale
  • Créer une nouvelle offre résidentielle dans la commune
  • Résorber une friche industrielle et requalifier les tissus abîmés de l’hyper-centre
  • Revitaliser et renforcer l’offre commerciale de la rue Henri Barbusse, qui représente l’épine dorsale de la ville, et de ses alentours immédiats

Le périmètre de la ZAC est constitué d’un ensemble de terrains d’une surface globale d’environ 6,2 hectares, répartis en trois secteurs, l’ensemble étant globalement limité par :

  • Au sud la rue du 8 mai 1945
  • A l’est la rue du Général Leclerc
  • Au nord la ruelle de la Tuilerie
  • A l’ouest la rue Paul Bert

Le programme est le suivant :

  • Constructions : 55.400 m² de logements en accession à la propriété, 8.500 m² de logements locatifs sociaux, 1.750 m² de commerces et 1350 m² d’équipement publics de superstructure à savoir une extension des écoles publiques existantes environnantes de 10 à 12 classes, une salle polyvalente, une PMI, un centre multi-accueil petite enfance de 40 places, un marché forain de surface et un parking public souterrain de 250 à 300 places
  • Infrastructure : création de réseaux, d’une place publique centrale, d’un mail central, et des voies et cheminements internes de la zone, réfection des voies et places concourant à la réalisation de la zone et réalisation de squares. 

L’opération a été réalisée partiellement, dans la partie nord de la ZAC. L’îlot dit Tuilerie est achevé et l’îlot dit Barbusse, qui comprendra la crèche, est en cours de réalisation, avec des immeubles livrés, en cours de construction ou ayant obtenu leur permis de construire. Les îlots situés au sud de la rue Henri Barbusse (îlots Poste, Marché, Cèdre, Halle et Eglise) ont vu leur emprise réduite par la réalisation du tramway T4 ainsi que par une gare routière ; une réflexion est en cours pour adapter leur composition urbaine et leur programme.

Aménageur : Valophis Sarepa

La Ville de Montfermeil s’est engagée depuis le début des années 2000 dans une démarche active de reconquête urbaine, sociale et commerciale de son centre historique, resté à l’écart des restructurations urbaines menées dans les autres quartiers et qui s’était progressivement marginalisé et dégradé. Elle a mis en place deux OPAH de renouvellement urbain, mis en valeur des espaces publics, et mené des actions en direction des commerces. Elle a également préempté ponctuellement les propriétés les plus dégradées et relogé progressivement les occupants.

Le projet de rénovation urbaine a fait l’objet d’une convention de financement ANRU signé le 24 janvier 2011, pour une « opération isolée ».

Le programme de l’opération est le suivant : 

  • Construction d’environ 186 logements (130 en accession et 56 sociaux) et 4 commerces répartis en 5 îlots, 
  • Réalisation des espaces publics de l’îlot 5 à savoir une nouvelle voie, un parvis d’école, une placette comportant 20 places de stationnement et un parking public souterrain de 115 places.

L’îlot 2, de 97 logements dont 20 sociaux, avec un commerce, a été livré en 2017. Les îlots 1, 3 et 4 sont en voie d’être cédés dès que la maîtrise foncière sera complète. L’îlot 5, qui concentre les équipements publics à réaliser, présente une complexité technique particulière, avec une imbrication des programmes ; cet îlot fait l’objet d’un dialogue compétitif pour choisir l’opérateur.

Aménageur : Séquano Aménagement


 

La ZAC Montauban a été créée en juin 2007. 

Il s’agit d’une ZAC bi-sites d’une superficie totale d’environ 16 hectares, dont 15 hectares situés autour du chemin de Montauban et au nord de la RD 136, à l’articulation entre le tissu pavillonnaire et les terres agricoles, et un hectare plus au sud, enclave occupée par un dépôt bus au milieu d’un quartier pavillonnaire. 

Les objectifs de l’opération étaient les suivants :

  • Développer une zone d’activités pour attirer de nouvelles entreprises,
  • Déplacer le dépôt de bus dans la nouvelle zone d’activités,
  • Augmenter l’offre de logements et intégrer la mixité,
  • Préserver le caractère rural de la commune
  • Traiter l’entrée de ville
  • Créer une trame verte
  • Développer les circulations douces
  • Reconvertir le terrain du dépôt de bus en y réalisant de l’habitat individuel à caractère traditionnel, paysagé, et des zones de stationnement.

Le dossier de réalisation et son programme des équipements publics ont été approuvés le 13 octobre 2016. Le programme, qui a été précisé et adapté pour mieux respecter le SDRIF et notamment une densité minimum, est le suivant :

  • Environ 140 logements dont 50 locatifs sociaux,
  • Un EHPAD privé de 90 lits,
  • Un équipement petite enfance privé en rez-de-chaussée d’un bâtiment de logements
  • Une zone d’activités économiques de 4 hectares incluant le nouvel emplacement du dépôt de bus
  • Une zone agricole à aménager en continuité d’un projet développé par l’agence régionale des espaces verts au nord de la ZAC, 
  • Ainsi que les voiries, réseaux et espaces verts.

La mise en œuvre opérationnelle de l’opération a été confiée, via une concession d’aménagement signée le 11 juillet 2012 avec Sequano Aménagement. La date de la fin de la concession est le 30 juillet 2020.

L’opération était prévue en deux phases, la mise en œuvre de la seconde phase étant conditionnée par le résultat de la phase 1 et particulièrement sa faisabilité opérationnelle. La première phase comporte la construction de l’EHPAD et une partie des logements, la seconde phase la zone d’activités, le déplacement du dépôt de bus et la réalisation de logements.

Aujourd’hui, l’EHPAD a été construit et sa voirie d’accès réalisée. Des acquisitions foncières ont été réalisées dans le périmètre de la phase 1. Il n’y a pas eu d’autres constructions de logements, la phase 1 n’est réalisée que partiellement et la phase 2 n’a pas été lancée.

L’opération est aujourd’hui stoppée. Des études sont engagées pour évaluer d’autres options de projet en lien avec les besoins en équipements.

Aménageur : Séquano Aménagement
 

Situé à l’Est de la commune de Rosny-sous-Bois, le futur parc nature du Plateau d’Avron, d’une superficie de 15 hectares, s’intégrera à un site naturel plus vaste (76.5 ha) à cheval sur les communes de Rosny-sous-Bois (26.3 ha) et Neuilly Plaisance (50.2 ha). Longtemps exploité pour ses carrières de gypse, ce site est devenu un véritable réservoir de biodiversité. Il a d’ailleurs été classé en zone « Natura 2000 » pour ses potentialités d’accueil d’espèces rares et protégées (Pie grièche écorcheur, bondrée apivore, …)

Plus d'informations sur la page dédiée

L’opération d’aménagement  a été initié en décembre 2014. L’objectif est de créer un nouveau quartier écologique avec une programmation mixte érigé autour de la nouvelle gare de la ligne 11 de métro « Coteaux Beauclair ».
La réalisation de l’opération d’aménagement a été confiée à la SPL Rosny Développement (désormais SPL Paredev) par la voie d’un traité de concession signé le 19 mai 2016.

 DEF-Vignette-Rosny coteau beauclair-light.jpg

Le programme global des constructions prévu a été fixé à 105 200 m² de SDP, répartis comme suit :

  • Environ 90 500 m² de SDP pour les logements (soit environ 1 300 logements),
  • Environ 8 100 m² de surface de commerces/activités,
  • Environ 6 000 m² de surface d’équipements (groupe scolaire de 21 classes),
  • Environ 600 m² de surface pour une crèche privée d’environ 45 berceaux. 

L’opération a été lauréat de l’appel à projet lancé par la Région Île-de-France « 100 quartiers innovants et écologiques ».

Aménageur : Paredeve

zac-mare-huguet-bouygues-construction-2.jpg

La ZAC de la Mare Huguet  été créée en mai 2007. L’objectif du projet urbain repose sur la mutation et la revalorisation d’un secteur historiquement dédié à l’activité industrielle puis sous-utilisé. 
Le projet prévoyait initialement une opération avec une exigence de Haute Qualité Environnementale une SHON totale d’environ 43 000 m² répartie en :

  • 28 000 m² dédiés au logement
  • 13 000 m² dédiés à l’activité de bureaux
  • 2 000 m² pour l’équipement public dédié à la petite enfance

Pour accompagner l’opération, il était prévu la réalisation d’un espace vert de 800 m² et d’une nouvelle 
La programmation a été modifiée par la réalisation d’environ 47 500 m² de surface de plancher comprenant :

  • Environ 7 600 m² de surface de plancher à destination de résidences étudiantes
  • Environ 38 000 m² à destination de logement, dont environ 7 500 m² de logement social
  • Environ 1 900 m² à usage commercial. 

Par ailleurs, le groupe scolaire des Boutours a été réalisé hors-périmètre de ZAC. À l’emplacement initialement prévu, un square public sera réalisé. 

Située à l’est de la commune de Neuilly-sur-Marne sur l’emprise de l’ancien hôpital psychiatrique de Maison Blanche, la ZAC Maison Blanche est une opération d’aménagement d’une superficie de 58,6 hectares dont 51,3 hectares  sont nécessaires à sa réalisation. Conformément au transfert de compétence Grand Paris Grand Est est l’autorité concédante depuis le 1er janvier 2018.

DEF-vignette-Maison-blanche-NEUI_20170424_pl ChO_GPAMAteliersLionassociésLouKat.jpg
Après plusieurs études préalables, l’opération a été créée en avril 2013 (création de la ZAC) et a démarré en 2014 (signature du traité de concession avec Grand Paris Aménagement).    Le programme de l’opération a été fixée par le conseil municipal de la ville de Neuilly-sur-Marne fin 2017 (Dossier de réalisation). Le projet prévoit 4 phases (environ 1000 logements par phase) sur une durée totale de 17 ans.

Elle a pour objectif d’accueillir à terme près de 10 000 habitants avec un programme de :

  • 195 000 m² SDP de logements en accession soit environ 2800 logements
  • 81 540 m² SDP logements sociaux soit environ 1200 logements
  • 21 000 m² SDP Artisanat
  • 19 000 m² SDP Tertiaire
  • 5500 m² SDP Commerces
  • 13 850 m² SDP Equipements publics : école maternelle (8 classes) et reconfiguration d’un groupe scolaire, création de 2 nouveaux groupes scolaires (18 et 14 classes), crèche de 40 berceaux, équipement culturel et salle des fêtes. 

Découvrez en vidéo la visite du Parc de Maison-Blanche organisée par Grand Paris Aménagement.   

Noisy-le-Grand est un pôle tertiaire majeur avec de grandes entreprises. Le Mont d’Est compte à lui-seul près de 450 000 m2 de bureaux, 800 établissements et 18 000 emplois. La construction de Maille Horizon Nord va transformer le secteur. 

DEF-Vignette - Noisy Maille Horizon Nord.JPG

Ce quartier d’affaires dont les projets en feront un secteur “nouvelle génération” a pour ambition de devenir “la Défense de l’Est Parisien”.

Au cœur d’un réseau de transport exceptionnel, Maille Horizon Nord est un projet d’avenir, conçu dans une démarche intégrée. Avec une programmation de plus de 55 000 m2 de bureaux, il renforce la place majeure de Grand Paris Grand Est dans le développement économique francilien. 

Ce programme stratégique d’immobilier s’inscrit au cœur d’un secteur en renouveau. Le Mont d’Est, quartier d’affaires « nouvelle génération », comprend de nombreux projets d’aménagements qui permettront d’accroître son attractivité. La requalification de l’esplanade de la Commune de Paris va repenser l’entrée de la ville, avec un hectare à ciel ouvert, des restaurants, des commerces et des services (5000 m2). L’ambition : accueillir dans les meilleures conditions le secteur tertiaire national et international, avec de grands sièges sociaux. 

Situé au sein du programme, le lycée international, qui offre aux élèves un parcours d’excellence, est un atout majeur du Territoire. En effet, les futurs salariés des grands groupes internationaux, pourront profiter d’un logement à proximité (1000 sont prévus), de commerces et d’équipements scolaires de qualité pour leurs enfants.

Aménageur : SPLA SOCAREN

L’opération d’aménagement dite des Bas Heurts a été relancée fin 2017 en concertation avec les habitants, afin de créer un quartier adapté à son environnement. Ce site de 11.5 ha faiblement bâti occupe une position stratégique de par sa proximité du centre-ville, de grands centres commerciaux et économiques (Les Arcades, quartier de bureaux du Mont d’Est) et des nœuds de transport lourd (gares RER).
Le nouveau projet est développé uniquement sur du foncier déjà maîtrisé par la Ville ou maîtrisable par voie amiable. Une attention toute particulière est prêtée au caractère pavillonnaire des zones jouxtant le site, induisant un travail de couture fine aussi bien sur les continuités urbaines mais aussi sur les typologies et hauteurs des bâtiments à construire. La promenade des Jardins, un espace vert généreux d’environ 1.3 ha dans la continuité du jardin public de Maille Horizon Nord traverse le quartier et permet l’amélioration des circulations douces entre les quartiers et la gare. La démarche de ce projet urbain est donc à la fois celle d’un programme de développement résidentiel et celle d’amélioration du fonctionnement d’un secteur de la ville.

Le projet d’aménagement se développe sur une superficie globale de 11.5 ha. Le programme prévisionnel de l’opération comprend :

  • 900 logements dont 25% de logements sociaux
  • Un espace multisport accueillant football, basketball… qui a été inauguré le 5 avril 2018
  • 1 000m² SDP des enveloppes commerciales de proximité
  • Une Maison Pour Tous de 700m² SDP

Les travaux sur la promenade des Jardins devraient démarrer en septembre 2019. 

Aménageur : SPLA SOCAREN

Retrouvez ci dessous les documents concernant la mise à disposition. 

 

Situé sur les berges de la Marne à Noisy-le-Grand, l’Ecoquartier de l’Ile de la Marne se développe sur une emprise totale de 9 ha dont 5.6 ha de parc. Ce projet est ambitieux sur le plan écologique et concilie l’urbanisme mesuré et la valorisation des espaces naturels. Les enjeux du projet sont de créer des îlots intégrés aux espaces publics et apaisés, diversifier les usages et varier les typologies d’habitat, construire un quartier innovant et écologique (déploiement du réseau de chaleur urbain, maintien de la biodiversité, gestion alternative des eaux pluviales…)

PROP_Vignette_Ecoquartier_Ile_de_la_Marne.jpg

Le programme prévisionnel prévoit :

  • La construction de 500 logements, dont 25% de logements sociaux. Le programme de constructions, respectueux de l’environnement, prévoit 75% de logements en structure bois qui viseront les plus hautes performances énergétiques (Bepos énergie +, RT 2012-20%). Plusieurs bureaux d’architectes travailleront sur chacun des lots pour favoriser une diversité des programmes.
  • 600m² d’activités commerciales
  • Un Equipement d’Accueil du Jeune Enfant de 60 berceaux

Un groupe scolaire maternel et élémentaire de 21 classes situé à proximité de la ZAC sera créé par la Ville pour répondre aussi aux besoins des futurs habitants de ce quartier.

L’Ecoquartier de l’Île de la Marne a été retenu dans le cadre de l’appel à projets de la Région Île-de-France « 100 quartiers innovants ». 

Aménageur : SPLA SOCAREN
 

PROP_Vignette_Esplanade_de_la_C_de_Paris_Perspective générale aérienne V3.jpg

Face au centre commercial des Arcades, aux pieds de la Gare Noisy-Mont d’Est, le réaménagement de l’Esplanade de la Commune de Paris, construite dans les années 1970, vise à redonner à cet espace sa vocation initiale de promenade. Le projet sera développé au niveau de l’ancien emplacement de la gare routière avec un espace dédié aux commerces et des espaces de promenades autour des lacs. L’objectif étant de faire revivre cet espace par une requalification visant à reconnecter Ville historique et Ville nouvelle. 

Une partie de la dalle existante sera démolie pour laisser place à un espace de vie ouvert, convivial et réaménagé. De commerces y seront installés sur un linéaire d’environ 220 m. L’opération de réaménagement prévoit notamment :

  • La requalification de l’Esplanade de Commune de Paris ainsi que des abords de la sortie du RER avec notamment la création d’une sortie directe depuis la place réaménagée 
  • La mise en valeur du lac 
  • L’amélioration et la simplification des liaisons fonctionnelles, techniques, logistiques à chaque niveau mais aussi entre les 4 niveaux existants
  • La préservation et mise en valeur des œuvres d’art présentes sur l’Esplanade 
  • La sécurisation des espaces publics

Les études de maîtrise d’œuvre sont en cours. Les premiers travaux démarreront en 2020 pour une durée prévisionnelle d’environ 18 mois jusqu’en fin 2021.

Aménageur : SPLA SOCAREN
 

PROP_Vignette_Zac_du_Clos_D_Ambert_5B- SOGEPROM - Haour - Perspective.jpg

L’opération d’aménagement de la ZAC du Clos d’Ambert a été lancée en 2008. La démarche de concertation engagée en 2016 avec les habitants du quartier a abouti à la reprise du projet initial, à savoir :

  • Limitation du périmètre opérationnel au seul foncier maîtrisé
  • Réduction du nombre de logements et développement d’un quartier résidentiel tenant compte du caractère pavillonnaire environnant en limitant les hauteurs au droit des pavillons avec une architecture progressive en gradin, en proposant des retraits par rapport aux voies…
  • Augmentation de la surface d’espaces verts en diminuant la place de l’eau pour diversifier les usages du parc
  • Adaptation de l’offre de logements et de services de proximité pour répondre aux besoins des Noiséens 

Le programme prévisionnel prévoit :

  • 900 à 1000 logements soit 60 900 m² SDP, dont 30% de logements locatifs sociaux, 35% destinés à l’accession sociale à la propriété et 35% de l’accession libre.
  • Un groupe scolaire maternel et élémentaire de 17 classes intégrant locaux de restauration et centres de loisirs de 5 200 m² SDP
  • Un équipement petite enfance de type multi-accueil de 60 places environ localisé en pied d’un immeuble d’habitations de 1 200 m² SDP
  • 2 000 m² SDP de commerces et services de proximité, un cabinet médical en pied d’immeubles d’habitations.
  • Une résidence seniors privée et une résidence senior sociale

Plusieurs lots ont déjà été livrés. Le groupe scolaire sera ouvert progressivement. A la rentrée 2019, 4 classes ont été ouvertes. La fin des opérations et travaux est prévue pour 2021-2022. 


Aménageur : SPLA SOCAREN

Armature urbaine et projets de développement

armature_urbaine_44.png

Télécharger la carte au format PDF.

Trames verte/bleue et projets innovants

trames_verte_bleue_43.png

Télécharger la carte au format PDF.